Port offert à partir de 100€

Petit bilan, post-ouverture
1 mois et demi après l’ouverture, le bilan de cette ré-ouverture de boutique est globalement positif. Les retours des clients (cyclistes ou non) qui poussent notre porte sont plutôt enthousiastes, que ce soit en ce qui concerne la boutique elle même, ou les produits proposés. Les gens ont  vraiment l’air de comprendre et d’apprécier le concept et ça fait plutôt du bien.

Coté ventes magasin, c’est variable. Certaines journées sont excellentes, à l’image de samedi dernier, et d’autres, les jours de pluie en semaine, pour ne pas les nommer, sont un poil plus déprimantes (et je ne parle que du CA). C’est inhérent au commerce traditionnel, nous le savions, mais c’est compliqué certains soirs de ne pas avoir des envies d’élevage de moutons sur les plateaux du Haut-Larzac en regardant le total « des » encaissements du jour. La bonne nouvelle, c’est que plus les jours passent, et plus les bonnes journées sont … bonnes ! On est donc sur le bon chemin, la route va être longue, il suffit simplement de ne pas se décourager.

Le site lui est par contre, il faut bien le dire, carrément à la ramasse, et bien en dessous de nos espérances initiales. Parfois plusieurs commandes par jour, et souvent plusieurs jours sans commandes. Il y'a un gros travail à faire sur le sujet, notamment pour le faire connaitre. Le taux de conversion est  excellent, mais le trafic est dérisoire. Je vais m’y atteler dans les mois qui viennent, même si j’ai bien conscience que c’est devenu avec les années extrêmement difficile, sans un budget adwords pharaonique, de ressortir du lot. Plus de produits « exclusifs », un travail au moins hebdomadaire sur  le contenu, des mises en avant de nouveautés sur les réseaux sociaux me semble déjà être un bon début. Je vais revenir au fondamentaux, il n’y a pas si longtemps c’était quand même un peu mon métier, ça va me revenir. 

Et c’est surement le message le plus important de ce petit compte rendu, on adore vraiment notre « nouveau boulot ». On aurait pu choisir de vendre à peu près n’importe quoi (comme des barbecues pour faire cuire des steaks de dauphins ou de pandas) mais le fait de vendre des beaux accessoires pour le vélo, nous apparait comme extrêmement gratifiant. Non seulement nous aimons les produits que l’on propose, parce qu’on les a sélectionnés avec soin, mais on a en plus le sentiment d’oeuvrer globalement et indirectement pour quelque chose de très positif (l’usage du vélo en ville au quotidien). C’est l’élément le plus motivant, c’est celui en tout cas qui à mon sens nous fera tenir dans ce « toujours difficile » début d’aventure entrepreneuriale.

Ca va marcher. Simplement parce qu’on est très motivés, que l’on aime ce projet, qu’il est sain, et parce qu’on est, il faut bien le dire, cool comme Fonzie et Ben & Jerry réunis.

----

PS : Je vais laisser passer quelques semaines supplémentaires avant de vous faire un retour sur le changement de solution technique et Shopify, nous n’avons pas encore assez  de recul (ni de chiffre d’affaire) pour que ce soit pertinent. Mais j’en suis globalement très satisfait. Plus d’autonomie, une interface plus ergonomique et une appli iPad POS (Point of sale - Point de vente) aux petits oignons.